Objet de la collection

Oeuvre : Précisions - 1967 1.1430 estampe La Crise salutaire... Buonaparte : Ah docteur ! je n'ai fait qu'évacuer depuis Moscou jusqu'à Paris ! Le docteur : Tant mieux, il faut tout rendre. | Art & patrimoine pharmaceutique

Numéro d'inventaire: 
1967 1.1430

Dénomination: 

estampe

Titre: 

La Crise salutaire... Buonaparte : Ah docteur ! je n'ai fait qu'évacuer depuis Moscou jusqu'à Paris ! Le docteur : Tant mieux, il faut tout rendre.

Domaine(s) DMF: 
Création / Exécution: 

Anonyme (graveur)
Juin, 1815

Date de création / exécution: 
June, 1815
Matières et techniques: 

papier (eau forte)

Mesures: 

H. 20,5 cm, l. 15,1 cm

Marques et inscriptions: 

légende (en bas)
Latin / Français
Buonaparte – Docteur voyez dans quel état je me trouve j’ai pris des bains de sang, j’ai fait des levées en masse et rien ne m’a réussi… quel régime suivre ? toujours le régime actuel n’est-ce-pas ? Le Docteur – Non il faut revenir à l’ancien régime. Buonaparte – De grâce donnez-moi quelque prise de conscrits vous me sauverez. Le Docteur – Vous vous sauverez sans cela, vous en avez trop pris… évacuez c’est votre dernière ressource. Buonaparte – Ah docteur ! je n'ai fait qu'évacuer depuis Moscou jusqu'à Paris ! Le docteur : Tant mieux, il faut tout rendre.

Tampon Collection M. Bouvet (petit) (en bas à droite)

Description cartel: 
La scène se passe devant le château de Fontainebleau, demeure souveraine sous le Premier Empire. Sur une chaise percée, Napoléon Bonaparte vomit. Le dossier de la chaise est surmonté d’une couronne à tête de mort fumante. Le médecin qui le soigne est habillé à la mode de l’Ancien Régime et porte une perruque. Dans sa main gauche, il tient sur un plateau un flacon d’une potion suivant l’ordonnance. À l’arrière-plan, deux porteurs de seringues se tiennent prêts.