Objet de la collection

Oeuvre : Précisions - 1967 1.1587 estampe Fariboles De plus en plus entraîné par sa vocation, Mimi Véron dépose sa chambrière de chef de manège et se décide à embrasse lui-même la profession de voltigeur équestre... | Art & patrimoine pharmaceutique

Numéro d'inventaire: 
1967 1.1587

Dénomination: 

estampe

Titre: 

Fariboles

De plus en plus entraîné par sa vocation, Mimi Véron dépose sa chambrière de chef de manège et se décide à embrasse lui-même la profession de voltigeur équestre...

Domaine(s) DMF: 
Création / Exécution: 

création :
De Beaumont Charles-Edouard (auteur)

Aubert (imprimeur)
1850

Date de création / exécution: 
1850
Matières et techniques: 

papier (lithographie)

Mesures: 

H. 23,7 cm, l. 16,9 cm

Marques et inscriptions: 

Tampon Collection M. Bouvet (petit) (en bas à droite)

Description cartel: 
Il existe 150 caricatures du Docteur Véron qui témoignent de l’histoire politique et artistique de la France, mais aussi de l’histoire des remèdes secrets au XIXe siècle.
Personnage important du XIXe siècle, le Docteur Louis Véron fut à la fois journaliste, directeur de l’Opéra, homme d’affaires et homme politique, copropriétaire de la « Pâte Regnauld ». Le Docteur Véron développa la vente de la pâte pectorale Regnauld, grâce à la publicité alors autorisée, ce qui lui procura une rente très confortable. Des annonces vantaient les vertus de cette pâte pectorale balsamique pour guérir rhumes, catarrhes, asthme et affections de poitrine.
Parmi les attributs coutumiers de Véron, on retrouve la petite boîte ronde souvent accompagnée d’une seringue à clystère. Le personnage, d’une stature généreuse, est habillé d’un juste au corps rose et or. Debout sur un cheval, au milieu d’une piste de cirque, il maintient en équilibre au bout de son nez une seringue à clystère, pendant qu’il jongle avec 5 boites rondes sur lesquelles on lit aisément « Pâte Regnauld ».