Objet de la collection

Oeuvre : Précisions - 1967 2.783 estampe L'Officine des journeaux sous Napoléon ou l'Académicien droguiste. Annales du ridicule n° 20 | Art & patrimoine pharmaceutique

Numéro d'inventaire: 
1967 2.783

Dénomination: 

estampe

Titre: 

L'Officine des journeaux sous Napoléon ou l'Académicien droguiste.

Annales du ridicule n° 20

Domaine(s) DMF: 
Création / Exécution: 

création :
Anonyme (auteur)
1815

Date de création / exécution: 
1815
Matières et techniques: 

taille douce

Mesures: 

H. 24 cm, l. 16,5 cm

Marques et inscriptions: 

Tampon Collection M. Bouvet (petit) (en bas à droite)

Description cartel: 
L’officine sert de décor à la mise en scène de cette caricature politique, dont l’auteur est anonyme. Elle est dirigée contre Charles-Louis Cadet de Gassicourt, nommé pharmacien de l’Empereur en 1809. Chevalier d’Empire, pharmacien ordinaire de la Maison de l’Empereur, Cadet de Gassicourt est partagé entre sa loyauté à Napoléon Ier et son rôle de défenseur des journaux à l’époque où l’Empire réprime violemment la presse.
Au premier plan, un mortier est posé devant le comptoir qui supporte une balance. En arrière-plan, des étagères contiennent des séries de bocaux rangés de façon traditionnelle auxquels s’ajoutent des bocaux contenant des médicaments « politiques ». Au centre, le pharmacien, avec un geste précis, verse dans une boîte le contenu d’un sac sur lequel on peut lire « abdication », allusion à la seconde abdication de Napoléon après la défaite de Waterloo.

Bibliographie: 

Hein Wolfgang-Hagen. Die Pharmazie in der Karikatur. Ingelheim-sur-le-Rhin : Boehringer Ingelheim, 1964, (p. 144)