Objet de la collection

Oeuvre : Précisions - 1998 17.58 Encart publicitaire Soframycine Apothicaireries hospitalières, 22 | Art & patrimoine pharmaceutique

Numéro d'inventaire: 
1998 17.58

Dénomination: 

Encart publicitaire

Titre: 

Soframycine

Apothicaireries hospitalières, 22

Domaine(s) DMF: 
Création / Exécution: 

exécution :
Laboratoires Roussel (commanditaire)
France, Ile-de-France, Paris (lieu d'exécution)
2e moitié 20e siècle
1975

exécution :
Sopel (éditeur)
2e moitié 20e siècle
1975

exécution :
Blin et Fils (imprimeur)
2e moitié 20e siècle
1975

Date de création / exécution: 
2nd half 20th century
Matières et techniques: 

Papier (offset)

Mesures: 

H. 27 cm, l. 42 cm

Description cartel: 
D'origine très ancienne, Bazas fut d'abord une place forte grâce à sa situation sur un escarpement rocheux ; appelé d'abord Cossio, elle emprunta son nom actuel aux Vasates, peuplade ligure antérieure aux Ibères et aux Gaulois, qui habitaient la contrée et devint ensuite une cité Romaine, siège d'un évêché dès le début de l'ère chrétienne et résidence de prélats illustres. Serré dans une étroite ceinture de remparts, Bazas n'est accessible au Moyen Âge, que par ses portes de la Taillade, du Gisquet, de Pallas, de Fondespan et de Saint-Martin. Une partie de la construction de l'hospice existe depuis 1516. L'évêque de Bazas, monseigneur Mongin, fit venir une compagnie de Dames de la Charité qui s'installèrent en 1741.
L’apothicairerie, probablement créée au début du XVIIIe siècle, dispose de belles boiseries en chêne sculpté sur trois des quatre murs. Celles-ci permettent d’admirer de très beaux pots en faïence de Lyon, Montpellier et Bordeaux, des boîtes rondes en bois peint en vert et une collection de verrerie de teinte bleu-vert. Ces bouteilles, globes, flacons, carafes, cantines et conserves, réalisées au XVIIIe siècle, proviennent d’une fabrique de verre locale. Sur une table à gibier de style Louis XV à dessus de marbre, on trouve une balance à colonne de la fin du XVIIIe siècle, un trébuchet, des poids, un mortier en marbre noir et un petit mortier en bronze décoré de quatre balustres et de l’allégorie de la Charité.

Expositions: 

Zoom sur l'apothicairerie/Ordre pharmaciens/2009
Apothicairerie hospitalière de l'hôpital-hospice de Bazas.
Apothicaireries hospitalières, 22
Encart publicitaire offset Paris, 1975
Ed. Sopel. Imp. Blin et Fils
H. 27 cm - L. 42 cm
© Sanofi-aventis

L’apothicairerie, probablement créée au début du XVIIIe siècle, dispose de belles boiseries en chêne sculpté sur trois des quatre murs. Celles-ci permettent d’admirer de très beaux pots en faïence de Lyon, Montpellier et Bordeaux, des boîtes rondes en bois peint en vert et une collection de verrerie de teinte bleu-vert. Ces bouteilles, globes, flacons, carafes, cantines et conserves, réalisées au XVIIIe siècle, proviennent d’une fabrique de verre locale.
Sur une table à gibier de style Louis XV au dessus en marbre, on trouve une balance à colonne de la fin du XVIIIe siècle, un trébuchet, des poids, un mortier en marbre noir et un petit mortier en bronze décoré de quatre balustres et de l’allégorie de la Charité.