Objet de la collection

Oeuvre : Précisions - 1998 17.50 Encart publicitaire Soframycine Apothicaireries hospitalières, 14 | Art & patrimoine pharmaceutique

Numéro d'inventaire: 
1998 17.50

Dénomination: 

Encart publicitaire

Titre: 

Soframycine

Apothicaireries hospitalières, 14

Domaine(s) DMF: 
Création / Exécution: 

exécution :
Laboratoires Roussel (commanditaire)
France, Ile-de-France, Paris (lieu d'exécution)
2e moitié 20e siècle
1975

exécution :
Sopel (éditeur)
2e moitié 20e siècle
1975

exécution :
Blin et Fils (imprimeur)
2e moitié 20e siècle
1975

Date de création / exécution: 
2nd half 20th century
Matières et techniques: 

Papier (offset)

Mesures: 

H. 27 cm, l. 42 cm

Description cartel: 
Conservée miraculeusement intacte par les Sœurs de Saint-Joseph, c'est une des apothicaireries les plus complètes conservée aujourd'hui. Le plafond peint en bois de châtaigner parsemé d’étoiles d’or et le parquet de chêne au motif de soleil, symbole de Louis XIV, témoignent d’une quête esthétique extrêmement poussée. Compartimenté en caissons, le plafond est orné de moulures en faux marbre blanc et rouge sur fond bleu symbolisant un ciel. À cela s’ajoute une profusion de faïences et un ensemble rare de 142 silènes vertes décorées de fleurs et de feuilles. Les meubles révèlent également l’originalité esthétique de Baugé. Les formes sont particulièrement spécifiques : dressoirs à huit niveaux et tourelles demi-circulaires dont les 10 étages reposent sur des colonnes torses. Les tableaux des fondatrices de l’hôpital Anne de Melun et Marthe de la Beausse complètent le prolifique décor.

Expositions: 

Zoom sur l'apothicairerie/Ordre pharmaciens/2009
Apothicairerie hospitalière de Bauge
Apothicaireries hospitalières, 14
Encart publicitaire offset Paris, 1975
Ed. Sopel. Imp. Blin et Fils
H. 27 cm - L. 42 cm
© Sanofi-aventis

Le plafond peint en bois de châtaigner parsemé d’étoiles d’or et le parquet de chêne au motif de soleil, symbole de Louis XIV témoignent d’une quête esthétique extrêmement poussée. Compartimenté en caissons, le plafond est orné de moulures en faux marbre blanc et rouge sur fond bleu symbolisant un ciel.
A cela s’ajoute une profusion de faïences et un ensemble rare de 142 silènes verts décorés de fleurs et de feuilles. Les meubles révèlent également l’originalité esthétique de Baugé. Les formes sont particulièrement spécifiques : dressoirs à huit niveaux et tourelles demi-circulaires dont les 10 étages reposent sur des colonnes torses.
Les tableaux des fondatrices de l’hôpital Anne de Melun et Marthe de la Beausse complètent le prolifique décor.