Objet de la collection

Oeuvre : Précisions - 1998 17.43 Encart publicitaire Crescendix Apothicaireries hospitalières, 7 | Art & patrimoine pharmaceutique

Numéro d'inventaire: 
1998 17.43

Dénomination: 

Encart publicitaire

Titre: 

Crescendix

Apothicaireries hospitalières, 7

Domaine(s) DMF: 
Création / Exécution: 

exécution :
Laboratoires Roussel (commanditaire)
France, Ile-de-France, Paris (lieu d'exécution)
2e moitié 20e siècle
1974

exécution :
Sopel (éditeur)
2e moitié 20e siècle
1974

exécution :
Blin et Fils (imprimeur)
2e moitié 20e siècle

exécution :
Blin et Fils (imprimeur)
2e moitié 20e siècle

Date de création / exécution: 
2nd half 20th century
Matières et techniques: 

Papier (offset)

Mesures: 

H. 27 cm, l. 42 cm

Description cartel: 
L'hôpital Saint-Jacques est l'œuvre des architectes Roger et Jacques Magni, (1685 à 1702). C'est une construction aux très vastes proportions. L'installation de la pharmacie de l'hôpital date de 1702. Elle appartenait à Gabriel Gascon qui en fit don à l'hôpital à sa mort.
Les boiseries du XVIIIe siècle forment divers rayonnages, placards, tiroirs et vitrines décorées de pilastres sculptés. Le plus haut niveau est occupé par une série de balustres faisant le tour de la pièce. Les vitrines, quant à elles, sont surmontées de frontons dorés et sculptés. L’utilisation des couleurs rouge et or combinée aux boiseries peintes en faux marbre donnent un cachet tout particulier à l’ensemble. Un mortier du XVIIe siècle orne l’un des angles. Haut de 40 cm, ce mortier en bronze porte, sur la bordure supérieure, une inscription latine révélant l’année 1686. Le corps présente un décor sur trois registres : en haut, une frise de palmettes ; dans le registre médian, cinq têtes de lion en relief entourent un médaillon central ; en bas, une frise historiée représentant des martyrs sous une colonnade.

Expositions: 

Zoom sur l'apothicairerie/Ordre pharmaciens/2009
Apothicairerie hospitalière du centre hospitalier Saint-Jacques de Besançon
Apothicaireries hospitalières, 7
Encart publicitaire offset Paris, 1974
Ed. Sopel. Imp. Blin et Fils
H. 27 cm - L. 42 cm
© Sanofi-aventis

Les boiseries du XVIIIe siècle forment divers rayonnages, placards, tiroirs et vitrines décorées de pilastres sculptés. Le plus haut niveau est occupé par une série de balustres faisant le tour de la pièce. Les vitrines, quant à elles, sont surmontées de frontons dorés et sculptés. L’utilisation des couleurs rouge et or combinée aux boiseries peintes en faux marbre donnent un cachet tout particulier à l’ensemble.
Un mortier du XVIIe siècle orne l’un des angles. Haut de 40 cm, ce mortier en bronze porte, sur la bordure supérieure, une inscription latine révélant l’année 1686. Le corps présente un décor sur trois registres : en haut, une frise de palmettes ; dans le registre médian, cinq têtes de lion en relief entourent un médaillon central ; en bas, une frise historiée représentant des martyrs sous une colonnade.