Objet de la collection

Oeuvre : Précisions - 1998 17.4 Encart publicitaire Crescendix Pharmacies anciennes, 4 Visages de l'officine | Art & patrimoine pharmaceutique

Numéro d'inventaire: 
1998 17.4

Dénomination: 

Encart publicitaire

Titre: 

Crescendix

Pharmacies anciennes, 4

Visages de l'officine

Domaine(s) DMF: 
Création / Exécution: 

création :
Darigo Pierre-Paul (peintre)
3e quart 20e siècle
1971

exécution :
Laboratoires Roussel (commanditaire)
France, Ile-de-France, Paris (lieu d'exécution)
3e quart 20e siècle
1971

exécution :
Sopel (éditeur)
3e quart 20e siècle
1971

exécution :
Blin et Fils (imprimeur)
3e quart 20e siècle
1971

Date de création / exécution: 
3rd quarter 20th century
Matières et techniques: 

papier (gravure en couleur)

Mesures: 

H. 27 cm, l. 42 cm

Bibliographie: 

Une contribution à l'histoire de la pharmacie...

Expositions: 

Zoom sur l'officine/Ordre pharmaciens/2009
Pharmacie romaine
Pharmacies anciennes, 4. Visages de l'officine
Pierre-Paul Darigo
Paris, 1971
Encart publicitaire offset
Ed. Sopel. Imp. Blin et Fils
H. 27 cm - L. 41,8 cm
© Sanofi-aventis


Cette publicité se présente telle une fresque antique de Pompéi dont la surface est craquelée, fissurée, blanchie par le temps. Darigo veut donner l’impression que l’on contemple directement une fresque.
Sur le mur d’entrée, on lit cette inscription, en gros caractères : « Otiosis locus hic non est. Discede morator ». « Ce n’est point ici la place des oisifs ; flâneur, éloigne-toi ». Cet éloge du travail est l’une des 6000 inscriptions retrouvées sur les murs de Pompéi parmi des messages d’amour, des listes électorales, des listes de prix…
Des symboles de la pharmacie sont peints sur la façade : un serpent, Esculape, dieu romain de la médecine et sa fille Hygie.